TEN : adaptation du film d’Abbas Kiarostami

07/11/24
20h30
18/10/24
20h30
Théâtre contemporain
Durée estimée : 1h30
Tout public à partir de 13 ans
Tarif : A

Commence dans :

00
Jours
00
Heures
00
Min.
00
Sec.
Cet évènement est terminé !
07/11/24
20h30
18/10/24
20h30

Compagnie

Adaptation du film d’Abbas Kiarostami

Présentation

Jeudi 7 novembre à 20h30
Tout public à partir de 13 ans. Durée estimée : 1h30

CRÉATION

Pièce en persan surtitrée

Dans la filmographie d’Abbas Kiarostami, figure majeure du cinéma iranien, Ten occupe une place singulière. Adapter au théâtre ce pamphlet dissident allait de soi pour la metteuse en scène iranienne Guilda Chahverdi, qui a quitté l’Iran avec sa sœur et ses parents après l’instauration de la République islamique.

L’histoire est à la fois simple et d’une profonde subtilité : une jeune femme sert occasionnellement de chauffeur à ses amies ou à des inconnues. À travers leurs conversations, le spectateur est plongé dans les réalités complexes et les tensions sociales de la société iranienne contemporaine. Les échanges révèlent des dynamiques familiales, des conflits générationnels, des questions de genre et des réflexions sur la foi et la morale.


Le film présente dix séquences dialoguées, d’inégales durées, numérotées par ordre décroissant. Cinq femmes et un enfant viennent prendre place à côté de Mania, au volant d’une voiture. Les épisodes se déroulent sur plusieurs jours et se situent tous dans la voiture conduite par la jeune femme, mère d’un garçon de 10 ans. Mania est divorcée et remariée ; elle mène les conversations avec chacune des personnes qui s’installent dans sa voiture.
Elle ne les connait pas toutes. C’est une habitude très fréquente en Iran de prendre des passagers inconnus sans pour autant être chauffeur de taxi. Les personnages sont Mania la conductrice, Amin, son fils, Mandana, sa soeur (sur la route de la maison de Mania), une vieille femme (sur le chemin du mausolée), une prostituée (la nuit, un temps durant son travail), une jeune femme (sur le chemin du mausolée) et enfin Roya, une amie de Mania (sur le chemin d’un restaurant).
Au-delà de la trajectoire personnelle de cinq femmes et de l’enfant Amin, l’oeuvre évoque les grands thèmes de l’existence humaine : la famille, la religion, la sexualité, l’éducation, l’amour, le langage. Les dix étapes de la vie des personnages pourraient aussi bien représenter la trajectoire mentale et émotionnelle d’une seule et unique femme.

Guilda Chahverdi

Informations pratiques

RÉSERVATIONS

Partager :

Abonnez-vous à notre Newsletter

Rechercher sur le site